S.N.O.W. - Un polar parisien

Author
:
Regis Begue
Publish Date
:
09/09/2018
Publisher
:
Editions Lucien Souny
ISBN
:
9782848867205
Sylvie est la principale suspecte de la mort de son ami, assassiné après s'être enrichi sur la débacle de la S. N. O. W. Sylvie déambule de la manière la plus naturelle qui soit dans le merveilleux jardin de cette grandiose demeure du 7e arrondissement de Paris. Toutefois, elle sait qu'elle n'est pas la bienvenue. L'élégante, la délicieuse, la charmante Caroline, la veuve de Jean-Baptiste, a eu la singulière attention de convier sa rivale à la réception donnée à la suite de la messe anniversaire de la mort de son époux. Sylvie a accepté l'invitation, n'ignorant pas que, dans l'esprit des convives, elle est la principale suspecte de l'assassinat de celui qui s'est honteusement enrichi sur la débâcle de la S. N. O. W. N'avait-elle pas menacé Jean-Baptiste de tous les maux dans un mail de triste mémoire ? Elle le jure, pourtant : malgré la colère et la rancune, elle n'a pas tué son ami, spéculateur habile. Mais le laborieux commandant Papadakis n'a pas l'air convaincu de son innocence. Il l'arrête et la place en garde à vue à la sortie de la garden-party. Qui est le meurtrier de Jean-Baptiste ? Quel est le véritable rôle de Sylvie dans cette affaire ? Découvrez ce nouveau polar à l'intrigue haletante dans le monde des affaires parisien. EXTRAIT Quelle qu'ait pu être la sincérité de l'histoire d'amour entre Jean-Baptiste et Caroline, elle n'a jamais complètement effacé les sentiments qu'il éprouvait pour moi, j'en suis certaine. Cet argent, c'était aussi pour lui une manière de se racheter, de purifier son âme. S'il avait pu m'en donner plus, en toute légalité et sans éveiller les soupçons des autorités ou de la Patrouille - c'est comme ça qu'il appelait parfois Caroline -, il l'aurait certainement fait. Il s'était enrichi sur les déboires de la S. N. O. W. par instinct, parce qu'il ne savait pas faire autrement, mais aujourd'hui je suis sûre qu'en son for intérieur il en avait honte. À PROPOS DE L'AUTEUR Forme´ aux mathe´matiques, a` l'e´conomie et au commerce, c'est par hasard que Re´gis Be´gue´ entre dans la finance, en 1994. D'abord courtier, il est aujourd'hui gestionnaire dans une grande institution. Un de´tail d'importance puisque ce nouveau polar prend corps sur fond d'intrigue financie`re et de spe´culation boursie`re. Ce me´tier exigeant ne´cessite des soupapes d'ae´ration et d'oxyge`ne. Il les a trouve´es avec l'e´criture, mais e´galement le piano, la peinture, le the´a^tre, le chant ! En 2000, il s'est attele´ a` son premier roman, Les cimes ne s'embrassent pas, dans lequel il a cre´e´ le village imaginaire de Saint-Rave`ze, que l'on retrouve dix- huit ans plus tard dans S. N. O. W.. Entre les deux, il n'a jamais vraiment pose´ la plume ni abandonne´ le clavier. Et tant qu'il aura des histoires a` raconter et qu'il y aura des gens pour les lire et les aimer, il continuera ! Il est ne´, a grandi et re´side en re´gion parisienne.
Read Now
Sorry, You have to Create a FREE ACCOUNT to continue Read or Download this Book Create My Account

S.N.O.W. - Un polar parisien

Sylvie est la principale suspecte de la mort de son ami, assassiné après s'être enrichi sur la débacle de la S. N. O. W. Sylvie déambule de la manière la plus naturelle qui soit dans le merveilleux jardin de cette grandiose demeure du 7e arrondissement de Paris. Toutefois, elle sait qu'elle n'est pas la bienvenue. L'élégante, la délicieuse, la charmante Caroline, la veuve de Jean-Baptiste, a eu la singulière attention de convier sa rivale à la réception donnée à la suite de la messe anniversaire de la mort de son époux. Sylvie a accepté l'invitation, n'ignorant pas que, dans l'esprit des convives, elle est la principale suspecte de l'assassinat de celui qui s'est honteusement enrichi sur la débâcle de la S. N. O. W. N'avait-elle pas menacé Jean-Baptiste de tous les maux dans un mail de triste mémoire ? Elle le jure, pourtant : malgré la colère et la rancune, elle n'a pas tué son ami, spéculateur habile. Mais le laborieux commandant Papadakis n'a pas l'air convaincu de son innocence. Il l'arrête et la place en garde à vue à la sortie de la garden-party. Qui est le meurtrier de Jean-Baptiste ? Quel est le véritable rôle de Sylvie dans cette affaire ? Découvrez ce nouveau polar à l'intrigue haletante dans le monde des affaires parisien. EXTRAIT Quelle qu'ait pu être la sincérité de l'histoire d'amour entre Jean-Baptiste et Caroline, elle n'a jamais complètement effacé les sentiments qu'il éprouvait pour moi, j'en suis certaine. Cet argent, c'était aussi pour lui une manière de se racheter, de purifier son âme. S'il avait pu m'en donner plus, en toute légalité et sans éveiller les soupçons des autorités ou de la Patrouille - c'est comme ça qu'il appelait parfois Caroline -, il l'aurait certainement fait. Il s'était enrichi sur les déboires de la S. N. O. W. par instinct, parce qu'il ne savait pas faire autrement, mais aujourd'hui je suis sûre qu'en son for intérieur il en avait honte. À PROPOS DE L'AUTEUR Forme´ aux mathe´matiques, a` l'e´conomie et au commerce, c'est par hasard que Re´gis Be´gue´ entre dans la finance, en 1994. D'abord courtier, il est aujourd'hui gestionnaire dans une grande institution. Un de´tail d'importance puisque ce nouveau polar prend corps sur fond d'intrigue financie`re et de spe´culation boursie`re. Ce me´tier exigeant ne´cessite des soupapes d'ae´ration et d'oxyge`ne. Il les a trouve´es avec l'e´criture, mais e´galement le piano, la peinture, le the´a^tre, le chant ! En 2000, il s'est attele´ a` son premier roman, Les cimes ne s'embrassent pas, dans lequel il a cre´e´ le village imaginaire de Saint-Rave`ze, que l'on retrouve dix- huit ans plus tard dans S. N. O. W.. Entre les deux, il n'a jamais vraiment pose´ la plume ni abandonne´ le clavier. Et tant qu'il aura des histoires a` raconter et qu'il y aura des gens pour les lire et les aimer, il continuera ! Il est ne´, a grandi et re´side en re´gion parisienne.